Un écrin pour la culture

Aux beaux jours, la magie des lieux opère lors des lectures, concerts, expositions régulièrement organisés aux Jacobins.

Certains grands rendez-vous culturels toulousains perdraient un peu de leur âme s'ils n'étaient pas abrités, tout ou partie, par les Jacobins.

Ainsi, Piano aux Jacobins accueille tout au long de septembre - et ce depuis 36 ans ! - les plus grands pianistes au monde dans le cloître et ses jardins.

La Marathon des Mots s'y pose le temps de quelques lectures en juin.

Le Printemps de septembre, y présente des expositions très courues, offrant un contraste entre les vénérables murs du Couvent et la singularité de l'art contemporain.

Passe ton Bach d'abord fait résonner dans la salle capitulaire les accents baroques du compositeur allemand.

Toulouse d'été y présente, dans la fraîcheur de ses murs, une photographie du vivier musical toulousain.

Toulouse les Orgues rappelle que la ville possède l'une des plus belles collections d'orgues d'Europe et que l'on peu y jouer tous les répertoires.

Ponctuellement, des partenariat se nouent, comme avec le théâtre Sorano l'an passé autour des performances du collectif GdRA, ou cet automne pour une très belle exposition autour de la cartographie, "Toulouse en vue(s)".